blog golf

articles, nouveautés & blog golf

nous vous informons de ce qui est important pour swings !
.......................................................................................................
Icon
.......................................................................................................

Joueurs de golf sénior : comment avoir moins d’irrégularités dans les mises en jeu ?

November 28, 2022
J’étais sur le practice ce matin avec quelques élèves pour un mini stage d'une heure et demi au Paris Golf Country Club. Le thème séance était : « Mieux maîtriser ses mises en jeu et avoir moins d’irrégularités et plus de régularité pour les séniors ! ».J’ai débuté la séance par un échauffement adapté tout en questionnant mes élèves (messieurs et dames) sur leur état de santé. C'est très important de savoir s'il n'y a pas de douleurs récentes ou de limitations physiques dues à d'anciennes blessures. C'est aussi le bon moment de voir dans quel état d'esprit se trouvent-ils pour leur séance de golf en général. Je leur dis souvent: "restez heureux vous êtes au golf !". C'est aussi le moment propice pour savoir s'ils ont pris un cours récemment, s'ils ont fait un stage en France ou à l'étranger, depuis combien de temps pratiquent-ils leur activité favorite, combien de fois s'entraînent-ils, combien de parcours jouent-ils par semaine, par mois, par an? Quel est le dernier parcours joué? etc...Ils s'expriment à tour de rôle; les informations sont précieuses.Quelques tapis plus loin, trois potes, eux-mêmes séniors, s’entraînaient avec leurs drivers avant d'aller sur le parcours. J’ai regroupé mes élèves et je leur ai demandé d’observer ces 3 joueurs pendant quelques minutes. Certains d’entre eux se sont reconnus dans la gestuelle proposée. La séance était lancée….Après un « tour de table », nous sommes tous tombés d’accordLes trois principales erreurs que font les séniors1) un manque d’équilibre de stabilité,Ce problème est la conséquence de la principale erreur décrite ci-dessous: trop de vitesse avec les bras en visant la balle qui vous emporte vers celle-ci; ou, pour essayer de contre balancer cette vitesse vers l'avant, vous restez sur votre jambe arrière pour éviter de vous déséquilibrez, sans jamais arriver à transférer le poids du corps vers la cible.2) un manque de tonicité ou bien une force excessive mal placéeSoyons honnêtes, avec le vieillissement la tonicité diminue. Surviens alors une compensation naturelle d'aller rechercher de la vitesse avec les bras. C'est naturel et acceptable. Mais Attention!! C'est dans la manière que tout se déroule. Je précise: c'est en respectant une séquence bien précise que tout se houe; c'est aussi se donner le temps de bien respecter cette fameuse séquence. Prenez deux profils qui sont totalement différents , ils ont deux swings qui sont esthétiquement complètement distincts, il ne place pas le club au même endroit; mais par contre, ils vont le placer au même moment ça s'appelle la séquence cinématique c'est-à-dire qu'il y ait un enchaînement des dépositions du corps dans le temps et cet enchaînement est précis et il est commun à tous les sportifs de haut niveau. C'est le facteur de progression numéro un pour nous, joueurs seniors.3) un manque de souplesse et/ou de fluidité.Idem en prenant de l'âge, la souplesse diminue si nous ne faisons pas d'exercices quotidiens pour l'entretenir!Souple et fluide, c'est l'idéal! Vous l'avez compris.Mais peut-on être souple et non fluide, oui; peut-on être fluide et pas souple, oui; dans les deux cas, l'approche est la même. Le focus doit impérativement être sur le poids du club: sur la "masse" que nous balançons en arrière dans la prise d'élan et vers la cible dans le "downswing" en allant vers ce "finish" équilibré en passant par l'impact.La discussion s’est animée m’expliquant qu’avec l’âge, ils essayaient de trouver des solutions annexes pour pallier aux conséquences des années qui passaient….touché !Moi-même senior je me suis aussi reconnu dans cette introspection.Mon objectif de séance prenait alors encore plus de sens, je me devais :1) d’exposer les mauvaises solutions de compensation,2) de proposer les concepts clés et les outils/exercices appropriés3) de défier les quelques pièges dans lesquels 80% des golfeurs tombentJe me suis mis le tapis et j’ai fait une démo pour simuler les différentes problématiques chez les seniors pour leur mise en jeu avec le drive:Les trois pièges récurrents des golfeurs seniors:La perte d’équilibre à 90% sur l’avant (vers la balle) ou en reculant pour finir sur la jambe arrière ! 1er piège !Finir en équilibre en arrière va contre le principe fondamental du lancer et de la mécanique du swing.Pour être plus stable, ils pensent devoir bloquer le bas du corps et swinguer qu’avec les bras ! 2ème piège !Ils génèrent beaucoup trop de vitesse avec les bras engendrant un déséquilibre (comme développer plus haut dans l'article).Rechercher de la vitesse avec la partie du corps (les bras) qui réagit au corps qui agit et qui tourne. ! 3ème piége!Dès votre coup d’essai, ayez une intention forte d’aller au bout du swing, tout le corps à tourner vers la cible en équilibre total sur la jambe avant (la gauche pour les droitiers, la droite pour les gauchers).Lors de votre coup, allez chercher votre finish et rester dans cette position totalement relâché pendant que la balle est en mouvement, soit entre 3 et 7 secondes en fonction de balle jouée ( les belles balles = 7s, les tops = 4/5s, les grattes = 3s) ,MAIS LE PLUS IMPORTANT – INDÉPENDAMENT DE LA RÉUSSITE DU COUP – EST D’ALLER CHERCHER CET ÉQUILBRE AU FINISH.La difficulté est de la faire systématiquement sur chaque coup, je dis bien, à chaque fois !En bonus +/- 150€ d’économie sur votre budget balles annuel !! ((2 balles (3€ la balle) perdues si vous jouer 25 parcours dans la saison).Lien: Le Swing Naturel par Bill OwensLes commentaires fusent : … « on ne sait pas le faire ! Difficile ce jeu, ce sport, le golf !»C’est normal ! À votre avis pourquoi?Vous ne savez pas le faire car vous ne l’avez pas appris, et vous n’aviez pas les bons exercices pour comprendre comment le faire et trouver les bonnes sensations pour pouvoir les travailler et les refaire encore et encore…Et là…..j’ai toute leur attention.C’est parti pour le premier exercice de mobilité rotationnelle en relation avec le principe fondamental de balancer le poids du club autour de soi. On enchaîne ensuite sur 2 exercices sur le relâchement sans club et ensuite avec le club ; ils nous restent à mettre cela « en musique », dans la bonne séquence et avec une meilleure coordination.Ensuite, je suggère une solution basée le principe fondamental du pendule en présentant un certain nombre de vérités cachées qui sont testées, validées et immédiatement mises en place pour chacun.Sans qu'ils s'en aperçoivent, je les prends en vidéo chacun à leur tourEnfin je leur propose de s'inscrire à un stage d'une journée ou d'un week-end spécial golf sénior afin de pouvoir modifier les éléments importants de leur swing, et en particulier:Découvrez et assimilez les nouveaux concepts clésAméliorer votre compréhension,Les explications des concepts clés sont présentées de façon succincte sur le siteweb.Tester ces concepts clès,qu'ils découvriront plus en détail lors du prochain stage, et éventuellement, avec un peu de travail (pas trop technique), de pratique et d'optimisme, cela viendra s'intégrer dans leur geste et leur mouvement en général. Un nouveau challenge les attend!Un beau programme en perspective,L'heure de cours est passée à vive allure...très agréable, j'ai appris plein de choses, de l'information qualitative bien amenée, mais trop court murmure quelques dames!!Nous nous gratifions les uns et les autres dans la bonne humeur avec des encouragements réciproques et bienveillants.Un seul et dernier point à évoquer, à quand le prochain regroupement? Nous prenons nos calendriers respectifs pour essayer de caler une date, un jour, un lieu à venir.
Read more

Joueurs de golf sénior : comment avoir moins d’irrégularités dans les mises en jeu ?

November 28, 2022
J’étais sur le practice ce matin avec quelques élèves pour un mini stage d'une heure et demi au Paris Golf Country Club. Le thème séance était : « Mieux maîtriser ses mises en jeu et avoir moins d’irrégularités et plus de régularité pour les séniors ! ».J’ai débuté la séance par un échauffement adapté tout en questionnant mes élèves (messieurs et dames) sur leur état de santé. C'est très important de savoir s'il n'y a pas de douleurs récentes ou de limitations physiques dues à d'anciennes blessures. C'est aussi le bon moment de voir dans quel état d'esprit se trouvent-ils pour leur séance de golf en général. Je leur dis souvent: "restez heureux vous êtes au golf !". C'est aussi le moment propice pour savoir s'ils ont pris un cours récemment, s'ils ont fait un stage en France ou à l'étranger, depuis combien de temps pratiquent-ils leur activité favorite, combien de fois s'entraînent-ils, combien de parcours jouent-ils par semaine, par mois, par an? Quel est le dernier parcours joué? etc...Ils s'expriment à tour de rôle; les informations sont précieuses.Quelques tapis plus loin, trois potes, eux-mêmes séniors, s’entraînaient avec leurs drivers avant d'aller sur le parcours. J’ai regroupé mes élèves et je leur ai demandé d’observer ces 3 joueurs pendant quelques minutes. Certains d’entre eux se sont reconnus dans la gestuelle proposée. La séance était lancée….Après un « tour de table », nous sommes tous tombés d’accordLes trois principales erreurs que font les séniors1) un manque d’équilibre de stabilité,Ce problème est la conséquence de la principale erreur décrite ci-dessous: trop de vitesse avec les bras en visant la balle qui vous emporte vers celle-ci; ou, pour essayer de contre balancer cette vitesse vers l'avant, vous restez sur votre jambe arrière pour éviter de vous déséquilibrez, sans jamais arriver à transférer le poids du corps vers la cible.2) un manque de tonicité ou bien une force excessive mal placéeSoyons honnêtes, avec le vieillissement la tonicité diminue. Surviens alors une compensation naturelle d'aller rechercher de la vitesse avec les bras. C'est naturel et acceptable. Mais Attention!! C'est dans la manière que tout se déroule. Je précise: c'est en respectant une séquence bien précise que tout se houe; c'est aussi se donner le temps de bien respecter cette fameuse séquence. Prenez deux profils qui sont totalement différents , ils ont deux swings qui sont esthétiquement complètement distincts, il ne place pas le club au même endroit; mais par contre, ils vont le placer au même moment ça s'appelle la séquence cinématique c'est-à-dire qu'il y ait un enchaînement des dépositions du corps dans le temps et cet enchaînement est précis et il est commun à tous les sportifs de haut niveau. C'est le facteur de progression numéro un pour nous, joueurs seniors.3) un manque de souplesse et/ou de fluidité.Idem en prenant de l'âge, la souplesse diminue si nous ne faisons pas d'exercices quotidiens pour l'entretenir!Souple et fluide, c'est l'idéal! Vous l'avez compris.Mais peut-on être souple et non fluide, oui; peut-on être fluide et pas souple, oui; dans les deux cas, l'approche est la même. Le focus doit impérativement être sur le poids du club: sur la "masse" que nous balançons en arrière dans la prise d'élan et vers la cible dans le "downswing" en allant vers ce "finish" équilibré en passant par l'impact.La discussion s’est animée m’expliquant qu’avec l’âge, ils essayaient de trouver des solutions annexes pour pallier aux conséquences des années qui passaient….touché !Moi-même senior je me suis aussi reconnu dans cette introspection.Mon objectif de séance prenait alors encore plus de sens, je me devais :1) d’exposer les mauvaises solutions de compensation,2) de proposer les concepts clés et les outils/exercices appropriés3) de défier les quelques pièges dans lesquels 80% des golfeurs tombentJe me suis mis le tapis et j’ai fait une démo pour simuler les différentes problématiques chez les seniors pour leur mise en jeu avec le drive:Les trois pièges récurrents des golfeurs seniors:La perte d’équilibre à 90% sur l’avant (vers la balle) ou en reculant pour finir sur la jambe arrière ! 1er piège !Finir en équilibre en arrière va contre le principe fondamental du lancer et de la mécanique du swing.Pour être plus stable, ils pensent devoir bloquer le bas du corps et swinguer qu’avec les bras ! 2ème piège !Ils génèrent beaucoup trop de vitesse avec les bras engendrant un déséquilibre (comme développer plus haut dans l'article).Rechercher de la vitesse avec la partie du corps (les bras) qui réagit au corps qui agit et qui tourne. ! 3ème piége!Dès votre coup d’essai, ayez une intention forte d’aller au bout du swing, tout le corps à tourner vers la cible en équilibre total sur la jambe avant (la gauche pour les droitiers, la droite pour les gauchers).Lors de votre coup, allez chercher votre finish et rester dans cette position totalement relâché pendant que la balle est en mouvement, soit entre 3 et 7 secondes en fonction de balle jouée ( les belles balles = 7s, les tops = 4/5s, les grattes = 3s) ,MAIS LE PLUS IMPORTANT – INDÉPENDAMENT DE LA RÉUSSITE DU COUP – EST D’ALLER CHERCHER CET ÉQUILBRE AU FINISH.La difficulté est de la faire systématiquement sur chaque coup, je dis bien, à chaque fois !En bonus +/- 150€ d’économie sur votre budget balles annuel !! ((2 balles (3€ la balle) perdues si vous jouer 25 parcours dans la saison).Lien: Le Swing Naturel par Bill OwensLes commentaires fusent : … « on ne sait pas le faire ! Difficile ce jeu, ce sport, le golf !»C’est normal ! À votre avis pourquoi?Vous ne savez pas le faire car vous ne l’avez pas appris, et vous n’aviez pas les bons exercices pour comprendre comment le faire et trouver les bonnes sensations pour pouvoir les travailler et les refaire encore et encore…Et là…..j’ai toute leur attention.C’est parti pour le premier exercice de mobilité rotationnelle en relation avec le principe fondamental de balancer le poids du club autour de soi. On enchaîne ensuite sur 2 exercices sur le relâchement sans club et ensuite avec le club ; ils nous restent à mettre cela « en musique », dans la bonne séquence et avec une meilleure coordination.Ensuite, je suggère une solution basée le principe fondamental du pendule en présentant un certain nombre de vérités cachées qui sont testées, validées et immédiatement mises en place pour chacun.Sans qu'ils s'en aperçoivent, je les prends en vidéo chacun à leur tourEnfin je leur propose de s'inscrire à un stage d'une journée ou d'un week-end spécial golf sénior afin de pouvoir modifier les éléments importants de leur swing, et en particulier:Découvrez et assimilez les nouveaux concepts clésAméliorer votre compréhension,Les explications des concepts clés sont présentées de façon succincte sur le siteweb.Tester ces concepts clès,qu'ils découvriront plus en détail lors du prochain stage, et éventuellement, avec un peu de travail (pas trop technique), de pratique et d'optimisme, cela viendra s'intégrer dans leur geste et leur mouvement en général. Un nouveau challenge les attend!Un beau programme en perspective,L'heure de cours est passée à vive allure...très agréable, j'ai appris plein de choses, de l'information qualitative bien amenée, mais trop court murmure quelques dames!!Nous nous gratifions les uns et les autres dans la bonne humeur avec des encouragements réciproques et bienveillants.Un seul et dernier point à évoquer, à quand le prochain regroupement? Nous prenons nos calendriers respectifs pour essayer de caler une date, un jour, un lieu à venir.
Read more

Joueurs de golf sénior : comment avoir moins d’irrégularités dans les mises en jeu ?

November 20, 2022
J’étais sur le practice ce matin avec quelques élèves pour un mini stage d'une heure et demi au Paris Golf Country Club. Le thème séance était : « Mieux maîtriser ses mises en jeu et avoir moins d’irrégularités et plus de régularité pour les séniors ! ».J’ai débuté la séance par un échauffement adapté tout en questionnant mes élèves (messieurs et dames) sur leur état de santé. C'est très important de savoir s'il n'y a pas de douleurs récentes ou de limitations physiques dues à d'anciennes blessures. C'est aussi le bon moment de voir dans quel état d'esprit se trouvent-ils pour leur séance de golf en général. Je leur dis souvent: "restez heureux vous êtes au golf !". C'est aussi le moment propice pour savoir s'ils ont pris un cours récemment, s'ils ont fait un stage en France ou à l'étranger, depuis combien de temps pratiquent-ils leur activité favorite, combien de fois s'entraînent-ils, combien de parcours jouent-ils par semaine, par mois, par an? Quel est le dernier parcours joué? etc...Ils s'expriment à tour de rôle; les informations sont précieuses.Quelques tapis plus loin, trois potes, eux-mêmes séniors, s’entraînaient avec leurs drivers avant d'aller sur le parcours. J’ai regroupé mes élèves et je leur ai demandé d’observer ces 3 joueurs pendant quelques minutes. Certains d’entre eux se sont reconnus dans la gestuelle proposée. La séance était lancée….Après un « tour de table », nous sommes tous tombés d’accordLes trois principales erreurs que font les séniors1) un manque d’équilibre de stabilité,Ce problème est la conséquence de la principale erreur décrite ci-dessous: trop de vitesse avec les bras en visant la balle qui vous emporte vers celle-ci; ou, pour essayer de contre balancer cette vitesse vers l'avant, vous restez sur votre jambe arrière pour éviter de vous déséquilibrez, sans jamais arriver à transférer le poids du corps vers la cible.2) un manque de tonicité ou bien une force excessive mal placéeSoyons honnêtes, avec le vieillissement la tonicité diminue. Surviens alors une compensation naturelle d'aller rechercher de la vitesse avec les bras. C'est naturel et acceptable. Mais Attention!! C'est dans la manière que tout se déroule. Je précise: c'est en respectant une séquence bien précise que tout se houe; c'est aussi se donner le temps de bien respecter cette fameuse séquence. Prenez deux profils qui sont totalement différents , ils ont deux swings qui sont esthétiquement complètement distincts, il ne place pas le club au même endroit; mais par contre, ils vont le placer au même moment ça s'appelle la séquence cinématique c'est-à-dire qu'il y ait un enchaînement des dépositions du corps dans le temps et cet enchaînement est précis et il est commun à tous les sportifs de haut niveau. C'est le facteur de progression numéro un pour nous, joueurs seniors.3) un manque de souplesse et/ou de fluidité.Idem en prenant de l'âge, la souplesse diminue si nous ne faisons pas d'exercices quotidiens pour l'entretenir!Souple et fluide, c'est l'idéal! Vous l'avez compris.Mais peut-on être souple et non fluide, oui; peut-on être fluide et pas souple, oui; dans les deux cas, l'approche est la même. Le focus doit impérativement être sur le poids du club: sur la "masse" que nous balançons en arrière dans la prise d'élan et vers la cible dans le "downswing" en allant vers ce "finish" équilibré en passant par l'impact.La discussion s’est animée m’expliquant qu’avec l’âge, ils essayaient de trouver des solutions annexes pour pallier aux conséquences des années qui passaient….touché !Moi-même senior je me suis aussi reconnu dans cette introspection.Mon objectif de séance prenait alors encore plus de sens, je me devais :1) d’exposer les mauvaises solutions de compensation,2) de proposer les concepts clés et les outils/exercices appropriés3) de défier les quelques pièges dans lesquels 80% des golfeurs tombentJe me suis mis le tapis et j’ai fait une démo pour simuler les différentes problématiques chez les seniors pour leur mise en jeu avec le drive:Les trois pièges récurrents des golfeurs seniors:La perte d’équilibre à 90% sur l’avant (vers la balle) ou en reculant pour finir sur la jambe arrière ! 1er piège !Finir en équilibre en arrière va contre le principe fondamental du lancer et de la mécanique du swing.Pour être plus stable, ils pensent devoir bloquer le bas du corps et swinguer qu’avec les bras ! 2ème piège !Ils génèrent beaucoup trop de vitesse avec les bras engendrant un déséquilibre (comme développer plus haut dans l'article).Rechercher de la vitesse avec la partie du corps (les bras) qui réagit au corps qui agit et qui tourne. ! 3ème piége!Dès votre coup d’essai, ayez une intention forte d’aller au bout du swing, tout le corps à tourner vers la cible en équilibre total sur la jambe avant (la gauche pour les droitiers, la droite pour les gauchers).Lors de votre coup, allez chercher votre finish et rester dans cette position totalement relâché pendant que la balle est en mouvement, soit entre 3 et 7 secondes en fonction de balle jouée ( les belles balles = 7s, les tops = 4/5s, les grattes = 3s) ,MAIS LE PLUS IMPORTANT – INDÉPENDAMENT DE LA RÉUSSITE DU COUP – EST D’ALLER CHERCHER CET ÉQUILBRE AU FINISH.La difficulté est de la faire systématiquement sur chaque coup, je dis bien, à chaque fois !En bonus +/- 150€ d’économie sur votre budget balles annuel !! ((2 balles (3€ la balle) perdues si vous jouer 25 parcours dans la saison).Lien: Le Swing Naturel par Bill OwensLes commentaires fusent : … « on ne sait pas le faire ! Difficile ce jeu, ce sport, le golf !»C’est normal ! À votre avis pourquoi?Vous ne savez pas le faire car vous ne l’avez pas appris, et vous n’aviez pas les bons exercices pour comprendre comment le faire et trouver les bonnes sensations pour pouvoir les travailler et les refaire encore et encore…Et là…..j’ai toute leur attention.C’est parti pour le premier exercice de mobilité rotationnelle en relation avec le principe fondamental de balancer le poids du club autour de soi. On enchaîne ensuite sur 2 exercices sur le relâchement sans club et ensuite avec le club ; ils nous restent à mettre cela « en musique », dans la bonne séquence et avec une meilleure coordination.Ensuite, je suggère une solution basée le principe fondamental du pendule en présentant un certain nombre de vérités cachées qui sont testées, validées et immédiatement mises en place pour chacun.Sans qu'ils s'en aperçoivent, je les prends en vidéo chacun à leur tourEnfin je leur propose de s'inscrire à un stage d'une journée ou d'un week-end spécial golf sénior afin de pouvoir modifier les éléments importants de leur swing, et en particulier:Découvrez et assimilez les nouveaux concepts clésAméliorer votre compréhension,Les explications des concepts clés sont présentées de façon succincte sur le siteweb.Tester ces concepts clès,qu'ils découvriront plus en détail lors du prochain stage, et éventuellement, avec un peu de travail (pas trop technique), de pratique et d'optimisme, cela viendra s'intégrer dans leur geste et leur mouvement en général. Un nouveau challenge les attend!Un beau programme en perspective,L'heure de cours est passée à vive allure...très agréable, j'ai appris plein de choses, de l'information qualitative bien amenée, mais trop court murmure quelques dames!!Nous nous gratifions les uns et les autres dans la bonne humeur avec des encouragements réciproques et bienveillants.Un seul et dernier point à évoquer, à quand le prochain regroupement? Nous prenons nos calendriers respectifs pour essayer de caler une date, un jour, un lieu à venir.
Read more

Joueurs de golf sénior : comment avoir moins d’irrégularités dans les mises en jeu ?

June 6, 2022
J’étais sur le practice ce matin avec quelques élèves pour un mini stage d'une heure et demi au Paris Golf Country Club. Le thème séance était : « Mieux maîtriser ses mises en jeu et avoir moins d’irrégularités et plus de régularité pour les séniors ! ».J’ai débuté la séance par un échauffement adapté tout en questionnant mes élèves (messieurs et dames) sur leur état de santé. C'est très important de savoir s'il n'y a pas de douleurs récentes ou de limitations physiques dues à d'anciennes blessures. C'est aussi le bon moment de voir dans quel état d'esprit se trouvent-ils pour leur séance de golf en général. Je leur dis souvent: "restez heureux vous êtes au golf !". C'est aussi le moment propice pour savoir s'ils ont pris un cours récemment, s'ils ont fait un stage en France ou à l'étranger, depuis combien de temps pratiquent-ils leur activité favorite, combien de fois s'entraînent-ils, combien de parcours jouent-ils par semaine, par mois, par an? Quel est le dernier parcours joué? etc...Ils s'expriment à tour de rôle; les informations sont précieuses.Quelques tapis plus loin, trois potes, eux-mêmes séniors, s’entraînaient avec leurs drivers avant d'aller sur le parcours. J’ai regroupé mes élèves et je leur ai demandé d’observer ces 3 joueurs pendant quelques minutes. Certains d’entre eux se sont reconnus dans la gestuelle proposée. La séance était lancée….Après un « tour de table », nous sommes tous tombés d’accordLes trois principales erreurs que font les séniors1) un manque d’équilibre de stabilité,Ce problème est la conséquence de la principale erreur décrite ci-dessous: trop de vitesse avec les bras en visant la balle qui vous emporte vers celle-ci; ou, pour essayer de contre balancer cette vitesse vers l'avant, vous restez sur votre jambe arrière pour éviter de vous déséquilibrez, sans jamais arriver à transférer le poids du corps vers la cible.2) un manque de tonicité ou bien une force excessive mal placéeSoyons honnêtes, avec le vieillissement la tonicité diminue. Surviens alors une compensation naturelle d'aller rechercher de la vitesse avec les bras. C'est naturel et acceptable. Mais Attention!! C'est dans la manière que tout se déroule. Je précise: c'est en respectant une séquence bien précise que tout se houe; c'est aussi se donner le temps de bien respecter cette fameuse séquence. Prenez deux profils qui sont totalement différents , ils ont deux swings qui sont esthétiquement complètement distincts, il ne place pas le club au même endroit; mais par contre, ils vont le placer au même moment ça s'appelle la séquence cinématique c'est-à-dire qu'il y ait un enchaînement des dépositions du corps dans le temps et cet enchaînement est précis et il est commun à tous les sportifs de haut niveau. C'est le facteur de progression numéro un pour nous, joueurs seniors.3) un manque de souplesse et/ou de fluidité.Idem en prenant de l'âge, la souplesse diminue si nous ne faisons pas d'exercices quotidiens pour l'entretenir!Souple et fluide, c'est l'idéal! Vous l'avez compris.Mais peut-on être souple et non fluide, oui; peut-on être fluide et pas souple, oui; dans les deux cas, l'approche est la même. Le focus doit impérativement être sur le poids du club: sur la "masse" que nous balançons en arrière dans la prise d'élan et vers la cible dans le "downswing" en allant vers ce "finish" équilibré en passant par l'impact.La discussion s’est animée m’expliquant qu’avec l’âge, ils essayaient de trouver des solutions annexes pour pallier aux conséquences des années qui passaient….touché !Moi-même senior je me suis aussi reconnu dans cette introspection.Mon objectif de séance prenait alors encore plus de sens, je me devais :1) d’exposer les mauvaises solutions de compensation,2) de proposer les concepts clés et les outils/exercices appropriés3) de défier les quelques pièges dans lesquels 80% des golfeurs tombentJe me suis mis le tapis et j’ai fait une démo pour simuler les différentes problématiques chez les seniors pour leur mise en jeu avec le drive:Les trois pièges récurrents des golfeurs seniors:La perte d’équilibre à 90% sur l’avant (vers la balle) ou en reculant pour finir sur la jambe arrière ! 1er piège !Finir en équilibre en arrière va contre le principe fondamental du lancer et de la mécanique du swing.Pour être plus stable, ils pensent devoir bloquer le bas du corps et swinguer qu’avec les bras ! 2ème piège !Ils génèrent beaucoup trop de vitesse avec les bras engendrant un déséquilibre (comme développer plus haut dans l'article).Rechercher de la vitesse avec la partie du corps (les bras) qui réagit au corps qui agit et qui tourne. ! 3ème piége!Dès votre coup d’essai, ayez une intention forte d’aller au bout du swing, tout le corps à tourner vers la cible en équilibre total sur la jambe avant (la gauche pour les droitiers, la droite pour les gauchers).Lors de votre coup, allez chercher votre finish et rester dans cette position totalement relâché pendant que la balle est en mouvement, soit entre 3 et 7 secondes en fonction de balle jouée ( les belles balles = 7s, les tops = 4/5s, les grattes = 3s) ,MAIS LE PLUS IMPORTANT – INDÉPENDAMENT DE LA RÉUSSITE DU COUP – EST D’ALLER CHERCHER CET ÉQUILBRE AU FINISH.La difficulté est de la faire systématiquement sur chaque coup, je dis bien, à chaque fois !En bonus +/- 150€ d’économie sur votre budget balles annuel !! ((2 balles (3€ la balle) perdues si vous jouer 25 parcours dans la saison).Lien: Le Swing Naturel par Bill OwensLes commentaires fusent : … « on ne sait pas le faire ! Difficile ce jeu, ce sport, le golf !»C’est normal ! À votre avis pourquoi?Vous ne savez pas le faire car vous ne l’avez pas appris, et vous n’aviez pas les bons exercices pour comprendre comment le faire et trouver les bonnes sensations pour pouvoir les travailler et les refaire encore et encore…Et là…..j’ai toute leur attention.C’est parti pour le premier exercice de mobilité rotationnelle en relation avec le principe fondamental de balancer le poids du club autour de soi. On enchaîne ensuite sur 2 exercices sur le relâchement sans club et ensuite avec le club ; ils nous restent à mettre cela « en musique », dans la bonne séquence et avec une meilleure coordination.Ensuite, je suggère une solution basée le principe fondamental du pendule en présentant un certain nombre de vérités cachées qui sont testées, validées et immédiatement mises en place pour chacun.Sans qu'ils s'en aperçoivent, je les prends en vidéo chacun à leur tourEnfin je leur propose de s'inscrire à un stage d'une journée ou d'un week-end spécial golf sénior afin de pouvoir modifier les éléments importants de leur swing, et en particulier:Découvrez et assimilez les nouveaux concepts clésAméliorer votre compréhension,Les explications des concepts clés sont présentées de façon succincte sur le siteweb.Tester ces concepts clès,qu'ils découvriront plus en détail lors du prochain stage, et éventuellement, avec un peu de travail (pas trop technique), de pratique et d'optimisme, cela viendra s'intégrer dans leur geste et leur mouvement en général. Un nouveau challenge les attend!Un beau programme en perspective,L'heure de cours est passée à vive allure...très agréable, j'ai appris plein de choses, de l'information qualitative bien amenée, mais trop court murmure quelques dames!!Nous nous gratifions les uns et les autres dans la bonne humeur avec des encouragements réciproques et bienveillants.Un seul et dernier point à évoquer, à quand le prochain regroupement? Nous prenons nos calendriers respectifs pour essayer de caler une date, un jour, un lieu à venir.
Read more

Joueurs de golf sénior : comment avoir moins d’irrégularités dans les mises en jeu ?

June 6, 2022
J’étais sur le practice ce matin avec quelques élèves pour un mini stage d'une heure et demi au Paris Golf Country Club. Le thème séance était : « Mieux maîtriser ses mises en jeu et avoir moins d’irrégularités et plus de régularité pour les séniors ! ».J’ai débuté la séance par un échauffement adapté tout en questionnant mes élèves (messieurs et dames) sur leur état de santé. C'est très important de savoir s'il n'y a pas de douleurs récentes ou de limitations physiques dues à d'anciennes blessures. C'est aussi le bon moment de voir dans quel état d'esprit se trouvent-ils pour leur séance de golf en général. Je leur dis souvent: "restez heureux vous êtes au golf !". C'est aussi le moment propice pour savoir s'ils ont pris un cours récemment, s'ils ont fait un stage en France ou à l'étranger, depuis combien de temps pratiquent-ils leur activité favorite, combien de fois s'entraînent-ils, combien de parcours jouent-ils par semaine, par mois, par an? Quel est le dernier parcours joué? etc...Ils s'expriment à tour de rôle; les informations sont précieuses.Quelques tapis plus loin, trois potes, eux-mêmes séniors, s’entraînaient avec leurs drivers avant d'aller sur le parcours. J’ai regroupé mes élèves et je leur ai demandé d’observer ces 3 joueurs pendant quelques minutes. Certains d’entre eux se sont reconnus dans la gestuelle proposée. La séance était lancée….Après un « tour de table », nous sommes tous tombés d’accordLes trois principales erreurs que font les séniors1) un manque d’équilibre de stabilité,Ce problème est la conséquence de la principale erreur décrite ci-dessous: trop de vitesse avec les bras en visant la balle qui vous emporte vers celle-ci; ou, pour essayer de contre balancer cette vitesse vers l'avant, vous restez sur votre jambe arrière pour éviter de vous déséquilibrez, sans jamais arriver à transférer le poids du corps vers la cible.2) un manque de tonicité ou bien une force excessive mal placéeSoyons honnêtes, avec le vieillissement la tonicité diminue. Surviens alors une compensation naturelle d'aller rechercher de la vitesse avec les bras. C'est naturel et acceptable. Mais Attention!! C'est dans la manière que tout se déroule. Je précise: c'est en respectant une séquence bien précise que tout se houe; c'est aussi se donner le temps de bien respecter cette fameuse séquence. Prenez deux profils qui sont totalement différents , ils ont deux swings qui sont esthétiquement complètement distincts, il ne place pas le club au même endroit; mais par contre, ils vont le placer au même moment ça s'appelle la séquence cinématique c'est-à-dire qu'il y ait un enchaînement des dépositions du corps dans le temps et cet enchaînement est précis et il est commun à tous les sportifs de haut niveau. C'est le facteur de progression numéro un pour nous, joueurs seniors.3) un manque de souplesse et/ou de fluidité.Idem en prenant de l'âge, la souplesse diminue si nous ne faisons pas d'exercices quotidiens pour l'entretenir!Souple et fluide, c'est l'idéal! Vous l'avez compris.Mais peut-on être souple et non fluide, oui; peut-on être fluide et pas souple, oui; dans les deux cas, l'approche est la même. Le focus doit impérativement être sur le poids du club: sur la "masse" que nous balançons en arrière dans la prise d'élan et vers la cible dans le "downswing" en allant vers ce "finish" équilibré en passant par l'impact.La discussion s’est animée m’expliquant qu’avec l’âge, ils essayaient de trouver des solutions annexes pour pallier aux conséquences des années qui passaient….touché !Moi-même senior je me suis aussi reconnu dans cette introspection.Mon objectif de séance prenait alors encore plus de sens, je me devais :1) d’exposer les mauvaises solutions de compensation,2) de proposer les concepts clés et les outils/exercices appropriés3) de défier les quelques pièges dans lesquels 80% des golfeurs tombentJe me suis mis le tapis et j’ai fait une démo pour simuler les différentes problématiques chez les seniors pour leur mise en jeu avec le drive:Les trois pièges récurrents des golfeurs seniors:La perte d’équilibre à 90% sur l’avant (vers la balle) ou en reculant pour finir sur la jambe arrière ! 1er piège !Finir en équilibre en arrière va contre le principe fondamental du lancer et de la mécanique du swing.Pour être plus stable, ils pensent devoir bloquer le bas du corps et swinguer qu’avec les bras ! 2ème piège !Ils génèrent beaucoup trop de vitesse avec les bras engendrant un déséquilibre (comme développer plus haut dans l'article).Rechercher de la vitesse avec la partie du corps (les bras) qui réagit au corps qui agit et qui tourne. ! 3ème piége!Dès votre coup d’essai, ayez une intention forte d’aller au bout du swing, tout le corps à tourner vers la cible en équilibre total sur la jambe avant (la gauche pour les droitiers, la droite pour les gauchers).Lors de votre coup, allez chercher votre finish et rester dans cette position totalement relâché pendant que la balle est en mouvement, soit entre 3 et 7 secondes en fonction de balle jouée ( les belles balles = 7s, les tops = 4/5s, les grattes = 3s) ,MAIS LE PLUS IMPORTANT – INDÉPENDAMENT DE LA RÉUSSITE DU COUP – EST D’ALLER CHERCHER CET ÉQUILBRE AU FINISH.La difficulté est de la faire systématiquement sur chaque coup, je dis bien, à chaque fois !En bonus +/- 150€ d’économie sur votre budget balles annuel !! ((2 balles (3€ la balle) perdues si vous jouer 25 parcours dans la saison).Lien: Le Swing Naturel par Bill OwensLes commentaires fusent : … « on ne sait pas le faire ! Difficile ce jeu, ce sport, le golf !»C’est normal ! À votre avis pourquoi?Vous ne savez pas le faire car vous ne l’avez pas appris, et vous n’aviez pas les bons exercices pour comprendre comment le faire et trouver les bonnes sensations pour pouvoir les travailler et les refaire encore et encore…Et là…..j’ai toute leur attention.C’est parti pour le premier exercice de mobilité rotationnelle en relation avec le principe fondamental de balancer le poids du club autour de soi. On enchaîne ensuite sur 2 exercices sur le relâchement sans club et ensuite avec le club ; ils nous restent à mettre cela « en musique », dans la bonne séquence et avec une meilleure coordination.Ensuite, je suggère une solution basée le principe fondamental du pendule en présentant un certain nombre de vérités cachées qui sont testées, validées et immédiatement mises en place pour chacun.Sans qu'ils s'en aperçoivent, je les prends en vidéo chacun à leur tourEnfin je leur propose de s'inscrire à un stage d'une journée ou d'un week-end spécial golf sénior afin de pouvoir modifier les éléments importants de leur swing, et en particulier:Découvrez et assimilez les nouveaux concepts clésAméliorer votre compréhension,Les explications des concepts clés sont présentées de façon succincte sur le siteweb.Tester ces concepts clès,qu'ils découvriront plus en détail lors du prochain stage, et éventuellement, avec un peu de travail (pas trop technique), de pratique et d'optimisme, cela viendra s'intégrer dans leur geste et leur mouvement en général. Un nouveau challenge les attend!Un beau programme en perspective,L'heure de cours est passée à vive allure...très agréable, j'ai appris plein de choses, de l'information qualitative bien amenée, mais trop court murmure quelques dames!!Nous nous gratifions les uns et les autres dans la bonne humeur avec des encouragements réciproques et bienveillants.Un seul et dernier point à évoquer, à quand le prochain regroupement? Nous prenons nos calendriers respectifs pour essayer de caler une date, un jour, un lieu à venir.
Read more
recent posts
Golf Seniors : comment avoir moins d’irrégularités dans les mises en jeu !
Blog golf image du nouveau siteweb
FOOD

Les clubs pour cours de golf en France

November 28, 2022

Read More
Blog golf image du nouveau siteweb
FOOD

Apprendre les règles du golf

November 28, 2022

Read More
Blog golf image du nouveau siteweb
FOOD

Apprendre à jouer du Golf : Ce qu'il faut impérativement savoir

November 20, 2022

Read More
Blog golf image du nouveau siteweb
FOOD

Le nouveau site Azgolfcoaching.com est arrivé !

June 6, 2022

Azgolfcaoching.com remplace azgolfcoaching.fr pour mieux répondre à vos besoins de progression !

Read More
Blog golf image du nouveau siteweb
FOOD

Jouer au golf, apprendre a jouer au golf ou bien.....jouer à apprendre ?

June 6, 2022

Un hobby, un passe-temps, une passion, un besoin et plus encore…le plus beau jeu au monde !

Read More

Recent Posts - Blog Golf